skip to Main Content

Le secret pour être Zen avec son assmat

Est-ce que vous employez une assistante maternelle ? Ou peut être que vous êtes sur le point de lui faire signer un contrat de travail ?

Dans un cas comme dans l’autre : vous avez peut être choisi – ou l’intention – de vous appuyer entièrement sur elle pour faire les calculs d’horaire, de salaire, et remplir le contrat.

Après tout, une assistante maternelle a l’habitude de remplir un contrat de travail, une fiche de paie, de calculer les salaires !

Et puis, entre le boulot, les enfants, et tout le reste, vous n’avez pas vraiment le temps de vous en occuper de toute façon !

Sauf que … savez-vous que quand vous signez un contrat avec une assistante maternelle, vous ne signez pas pour une prestation ? Embaucher, c’est devenir employeur et s’il y a la moindre erreur dans cette « paperasse », c’est vous qui en êtes responsable !

Votre assmat est une super nounou… pas forcément une super juriste

Concrètement : votre assistante maternelle est une professionnelle de la petite enfance. Son expertise reconnue, validée par son agrément, est de garder votre enfant et de veiller à son épanouissement.

Elle fait très bien SON travail, mais cela n’en fait pas pour autant une experte du droit du travail. Sa gentillesse et son aide au niveau du contrat ne vous garantissent pas que vous n’aurez pas de problèmes après, qui peuvent vous coûter cher.

Notre conseil : même si c’est « casse-pieds » 😉 calculez-vous mêmes le salaire de l’assistante maternelle, afin de comprendre les grands principes de mensualisation, d’heures majorées etc.
Cela vous évitera bien des erreurs !

Pour cela, inutile d’être forts en calcul : il suffit d’utiliser notre simulateur de salaire et de cout de l’accueil 😊

Prenons l’exemple de notre cliente, Céline. Un jour, elle tombe des nues en apprenant – via une collègue de son assistante maternelle que ça faisait 2 ans (deux ans !) qu’elle s’était trompée sur le salaire et le calcul des congés payés ! Sans le vouloir, bien sûr, mais son ass mat a eu peur : la situation a failli se terminer aux prud’hommes et Céline a évité de justesse de perdre son mode de garde du jour au lendemain.

Grâce à Zen avec mon Assmat, Céline, mortifiée, a pu résoudre le problème et régulariser rapidement la situation – une régularisation qui lui a quand même coûté plus de 2000 €… tuile financière qu’elle aurait pu éviter – que vous pouvez éviter – avec les bons outils de calcul, utilisés le plus tôt possible !

Le contrat est le socle sur lequel s’appuie la relation de confiance entre vous et votre assmat

Vous avez déjà passé du temps sur le calcul du salaire, et vous êtes sûr(e) de ne pas vous être trompé(e) sur ce point ? Bravo !

Mais… et le reste du contrat ? La clarté du contrat au niveau des congés, des jours fériés, des heures supplémentaires, de ce qui se passe si votre enfant est malade, si l’assmat l’est, etc…c’est ce qui vous permet une bonne entente à tout point de vue, pour le confort de votre enfant, et de votre budget !

Prenons l’exemple de notre client Antoine, le papa de Jules : il a signé un contrat l’an dernier, en année complète, avec une assmat, que Jules adore.

Ils n’ont pas fixé les dates des congés dans le contrat, ni de délai de prévenance. Et l’assmat annonce qu’elle part tout le mois de Juillet. Mais le patron d’Antoine lui impose de partir en Août… Antoine n’a pas le choix : la loi l’oblige à payer son assmat en Juillet et Août ET une remplaçante au mois de Juillet. C’est une partie du budget vacances qui va y passer !

Antoine en veut à son assmat, mais c’était bien à lui, employeur, de s’assurer qu’il avait abordé ce point.

C’est pour cela que les contrats gratuits trouvés sur Internet, comme par exemple celui de Pajemploi, ne sont pas appropriés : afin d’être généralistes, ils sont très peu détaillés, et accompagnés d’explications succinctes.

Il est du coup facile de se tromper en les remplissant, ou de passer à côté de certains détails … qui justement … ne sont pas des détails.

La meilleure intention de la meilleure assmat du monde ne vous permet pas d’être sûr de bien remplir votre rôle d’employeur et qu’il n’y a pas un gros problème de gestion du temps ou de trésorerie qui vous guette !

Notre conseil : appuyez-vous sur un modèle de contrat COMPLET, qui vous permet dès le début du contrat d’aborder tous les sujets avec l’assistante maternelles !

Pajemploi ne peut pas vérifier vos calculs de salaire – eh non !

Vous vous dites peut être que de toute façon, vos salaires seront vérifiés chaque mois lors de la déclaration Pajemploi ?

Ce serait formidable… mais ça ne se passe pas comme ça : Pajemploi, c’est l’URSSAF, et la fonction principale de l’URSSAF est de collecter les cotisations sociales. Pajemploi, c’est le référent pour le calcul des cotisations sociales, du salaire minimum et du salaire net : ils font ça très bien.

Mais ils ne peuvent pas savoir que votre assmat a été malade et vérifier le salaire versé à cette occasion. Ni s’assurer que l’indemnité de congés payés que vous avez payée est la bonne….

Notre conseil : appuyez-vous pour calculer tous les mois la rémunération de l’assmat, sur une fiche de paie bien faite, comme celle de Zen avec mon Assmat 😉

Ce qui nous amène à l’histoire de notre cliente Audrey : elle a fait appel à Zen avec mon Assmat pour le solde de tout compte de Jade, la « nounou » de ses deux enfants depuis 5 ans.

En lisant les documents de fin de contrat, elle s’est aperçue qu’elle avait payé les congés en ajoutant 10% au salaire mensuel depuis le début du contrat, ce qui est non seulement illégal, mais aussi très défavorable à l’assmat.

Pajemploi, auprès de qui elle a déclaré les salaires tous les mois, ne lui a rien dit puisque l’organisme n’avait aucun moyen de savoir qu’elle ne respectait pas la loi. Et Jade qui ne “savait pas” a été très surprise d’apprendre que ses droits n’avaient pas été respectés.

Mais c’était bien à Audrey, en tant qu’employeur, de s’en assurer… Audrey a régularisé son erreur et préservé la bonne entente avec Jade, qui garde désormais son petit troisième. Rectifier cette erreur involontaire lui a quand même coûté 900 euros !

Le secret pour être Zen avec votre assmat, c’est VOUS qui le détenez

Alors si vous embauchez une assistante maternelle en septembre prochain, ou  que vous en employez déjà une : faites le bien.

Faites le bien, pour vraiment construire et préserver une relation de confiance avec elle en respectant ses droits, sans vous tromper :

  • calculez son salaire vous-mêmes,
  • rédigez un contrat de travail complet
  • et assurez-vous de savoir comment calculer sa rémunération tous les mois 😉

C’est comme ça que vous lui permettez de travailler dans de bonnes conditions, et que votre enfant est le centre de vos discussions, et non pas les questions de salaire ou de congés !

Quant à vous, c’est comme ça que vous êtes vraiment Zen avec votre assmat.

Faites lui confiance pour la garde de votre enfant, elle va assurer. Pour le reste, faites-VOUS confiance : vous pouvez faire très bien et très facilement !

Et voilà ce qui devient d’ailleurs possible pour vous quand VOUS assurez au moment de l’embauche de votre assmat, ou par la suite lors des calculs de salaires, de congés, etc.

Vous voulez être sûrs de choisir la bonne nounou ? Connaître le coût de la garde, puis faire tous les papiers rapidement ? Sans erreur ? Et sans faire de calcul ?

Nous avons préparé ce qu’il faut : une trousse à outils qui fait tout ça pour vous.

Un contrat hyper complet, un simulateur de salaire et de coût de la garde, une fiche de paie qui calcule toute seule le salaire en cas d’absence, de congés, etc…
Un jeu d’enfants, vraiment !

Le guide de l’embauche d’une assistante maternelle (PDF)

Vous n’avez pas le temps de lire nos nombreux articles et conseils ?
Allez à l’essentiel en recevant gratuitement par email notre guide résumant les réponses aux principales questions avant d’embaucher une assistante maternelle.

Pas le temps de lire tous nos articles et conseils ?

Recevez
Le guide de l’embauche
d’une assistante maternelle (PDF)

Allez à l’essentiel en recevant gratuitement par email notre guide résumant les 10 points essentiels à connaître absolument avant d’embaucher une assistante maternelle.
Indiquez votre email ci-dessous

Alerte information

Pour ne rien rater des informations, des changements légaux, bénéficier des astuces et conseils des experts, recevez tous les mois la newsletter de Zen avec mon Assmat

   

En cliquant sur ce bouton, vous acceptez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment (liens de désinscription présents dans tous les e-mails)

Back To Top

Nos services

Embauche, paie, fin de contrat : laissez vous guider pas à pas, en utilisant des outils automatiques et des modèles faciles à personnaliser
Si besoin, nos experts sont à vos côtés.