skip to Main Content

Covid-19 et assistante maternelle : comment gérer au quotidien à la rentrée 2020 ?

Après des vacances ô combien méritées, pour les parents comme les assmats, nous voici tous de retour au travail en cette rentrée 2020. Et malheureusement, ce retour de nos enfants chez leur « tatie » préférée n’est pas toujours serein, car il s’accompagne de beaucoup de question…

Port du masque, période d’isolement, identification des contacts à risque, signes évocateurs : difficile de savoir comment gérer tout cela. Le guide ministériel sur l’accueil du jeune enfant tente d’y répondre, voici les principaux points évoqués dans ce guide (dernière version du 25 septembre 2020)

Le port du masque n’est pas obligatoire en présence des enfants

Le port du masque pour les assistantes maternelles devient obligatoire en présence des enfants en Maison d’assistante maternelle (MAM) y compris lorsqu’une seule assmat est présente dans les locaux.

Pour les assistantes maternelles exerçant à leur domicile, le port du masque n’est pas obligatoire lorsque l’assmat est seule avec les enfants, sauf évidemment si elle ou une personne de son entourage a une santé fragile.

Le port du masque est obligatoire lors des contacts entre adultes (pour tous les adultes) à l’intérieur, et à l’extérieur lorsque la distance d’un mètre ne peut être garantie. C’est par exemple le cas pour les parents et l’assmat lorsque ceux-ci déposent ou viennent cherche l’enfant, pour l’assistante maternelle si elle se se rend au RAM avec les enfants, ou à la ludothèque.

Le port du masque est également obligatoire pour l’assmat dès lors qu’un des enfants accueillis a été identifié comme personne à risque.

Pour rappel, l’achat des masques est facturé par l’assistante maternelle à tous les parents, au pro-rata de nombre d’heures hebdomadaires de présence de chaque enfant. Ce montant s’ajoute aux indemnités d’entretien de l’assistante maternelle

Que faire ou cas de symptômes Covid chez l’assmat ou l’enfant, ou si l’un d’eux est un cas contact ?

La période d’isolement de l’assmat ou de l’enfant s’ils sont symptomatiques, ou si l’un des deux est « cas contact » est de 7 jours ou 14 jours selon les modalités suivantes :

– Chez un cas Covid confirmé symptomatique, la durée d’isolement est de 7 jours à partir de la date de début des symptômes.

– Chez un cas Covid confirmé asymptomatique, la durée d’isolement est de 7 jours à partir de la date de prélèvement du test positif. Si la personne développe des symptômes, l’isolement est prolongé d’une durée de 7 jours à partir de la date des débuts des symptômes.

– Si l’assistante maternelle est une personne contact à risque, la période d’isolement est de 7 jours en cas de test RT-PCR négatif à 7 jours du dernier contact avec le cas. Pour les membres du foyer qui ne sont pas séparés du cas, la durée d’isolement est prolongée de 7 jours à partir de la date de guérison du cas.

Pendant une semaine après la levée de l’isolement :

  • L’assistante maternelle porte un masque en permanence : chirurgical pour les cas confirmés, grand public pour les cas contacts.
  • L’assmat et les enfants accueillis continuent à suivre scrupuleusement les mesures d’hygiène, notamment le lavage des mains et évitent tout contact avec des personnes à risque

Quelles sont les conséquences sur la rémunération de l’assistante maternelle ?

Dans tous ces cas, si c’est l’assistante maternelle qui est atteinte, ou qui est un cas contact, elle doit obtenir un arrêt de travail auprès de son médecin traitant, ou auprès de la CPAM directement. Elle sera dans ce cas indemnisée par la Sécurité Sociale.
Vous devez de votre côté faire les démarches habituelles dévolues aux parents en cas d’arrêt de travail de l’assistante maternelle.

Si c’est votre enfant qui est concerné, vous pouvez, si toutefois le contraire n’est pas prévu au contrat de l’assistante maternelle, ne pas la rémunérer dans la limite des 10 jours annuels de maladie de l’enfant. Au-delà vous devez maintenir sa rémunération habituelle.

Les critères d’identification des cas contacts évoluent

Voici ce que dit le guide à ce sujet

– « Le seul fait qu’un professionnel soit Covid+ (cas confirmé) n’implique pas que les enfants accueillis et les autres professionnels soient identifiés comme « contacts à risque » à condition que le professionnel Covid+ ait bien porté en permanence un masque de protection, grand public de catégorie 1 ou de type chirurgical, et pour les autres professionnels qu’ils aient porté également un masque ».

– Si l’un des enfants accueillis chez une assistante maternelle est confirmé comme ayant le Covid, « les professionnels intervenus auprès de lui ne sont pas automatiquement identifiés comme « contacts à risque » à condition qu’ils aient porté en permanence un masque de protection en sa présence, grand public de catégorie 1 ou de type chirurgical ». A ce stade,« le risque de transmission existe principalement d’adulte à adulte et d’adulte à enfant et rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte ».

Lorsqu’un enfant accueilli par une assistante maternelle est confirmé Covid+, il n’y a pas lieu d’identifier comme cas contacts les autres enfants accueillis avec lui. 

Quels sont les signes évocateurs de Covid chez l’enfant ?

Les signes évocateurs de la Covid19 chez l’enfant ont été précisés par le Haut Conseil de Santé Publique :

  • Infection respiratoire aiguë avec une fièvre ou une sensation de fièvre.
  • Toute autre manifestation clinique suivante de survenue brutale :
  • Asthénie inexpliquée (fatigue générale) ;
  • Myalgies inexpliquées (douleurs musculaires) ;
  • Céphalées (maux de tête) en dehors d’une pathologie migraineuse connue ;
  • Anosmie ou hyposmie sans rhinite associée (perte de l’odorat);
  • Agueusie ou dysgueusie (perte du goût) ;
  • Altération de l’état général ;
  • Diarrhée ;
  • Fièvre isolée chez l’enfant de moins de 3 mois.

Les rhinites seules ne sont pas considérées comme des symptômes évocateurs de Covid, ce qui est une bonne nouvelle !

Sauf dans les cas d’urgence, il est recommandé de consulter un médecin lorsque l’enfant demeure symptomatique au bout de trois jours, pas avant.

Enfin « lorsque les symptômes durent moins de trois jours ou lorsque le médecin consulté n’a pas identifié l’enfant comme « cas possible », celui-ci peut de nouveau être accueilli après la disparition des symptômes et signes cliniques banaux évoquant une infection automno-hivernale ».

Vous aimeriez fermer les yeux, claquer des doigts et que le salaire de votre assmat, sa mensualisation, votre budget garde d’enfants… soit calculé pour vous ?

Nous avons préparé ce qu’il faut vous : une trousse à outils qui fait tout ça pour vous. Un jeu d’enfants, vraiment !

100% de zénitude avec votre assmat en 10 minutes par mois et zéro calcul à faire !

Le guide du Quotidien Zen avec une assistante maternelle (PDF)

Vous n’avez pas le temps de lire nos nombreux articles et conseils ?
Allez à l’essentiel en recevant gratuitement par email notre guide comportant les réponses aux principales questions du quotidien avec une assistante maternelle : salaire, horaires, congés, absences etc

Pas le temps de lire tous nos articles et conseils ?

Recevez
Le guide du quotidien Zen
avec une assistante maternelle (PDF)

Allez à l’essentiel en recevant gratuitement par email notre guide contenant les réponses à toutes vos questions sur le quotidien avec une assistante maternelle : salaire, congés, absences, etc.

Indiquez simplement votre email pour recevoir le guide !
 

   

En cliquant sur ce bouton, vous acceptez la Politique de confidentialité de ce site. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment (liens de désinscription présents dans tous les e-mails)

Alerte information

Pour ne rien rater des informations, des changements légaux, bénéficier des astuces et conseils des experts, recevez tous les mois la newsletter de Zen avec mon Assmat

   

En cliquant sur ce bouton, vous acceptez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment (liens de désinscription présents dans tous les e-mails)

Back To Top

Nos services

Libérez vous de la complexité de l’embauche, de la paie, des congés, de la fin de contrat...

Laissez vous guider pas à pas, en utilisant des outils automatiques et des modèles faciles à personnaliser
Si besoin, nos experts sont à vos côtés.