Top

8 points qui vont changer dans votre vie de parent employeur

garde-enfants-a-domicileJ’ai une bonne nouvelle pour vous !

Quand vous vous y prenez bien avec votre assmat, certes c’est mieux pour elle et pour votre enfant, mais pas seulement … le bénéficiaire principal, c’est vous !

Voici les 8 points qui vont changer dans votre vie si vous vous y prenez bien

1/8 : Plus de souplesse dans votre organisation quotidienne, adieu les galères !

Lorsque tout est clair entre vous et l’assistante maternelle, que tous les détails ont été discutés au moment du contrat, les règles posées, une relation de confiance se construit avec elle … qui souvent amène de la souplesse dans votre organisation.

C’est le cas de Charlotte, une de nos clientes : son assmat et elle ont longuement discuté chaque détail au moment du contrat, et Charlotte s’est investie pour comprendre les droits de son assmat. Du coup celle-ci est plus souple, davantage prête à accepter les petits retards, les imprévus. Ou même à dépanner en gardant Léa, la fille de Charlotte un mercredi parce que sa mamie qui la garde d’habitude est malade, etc.

Pourquoi cette souplesse ? Parce que l’assmat sait que, grâce au temps que la maman a passé à rédiger le contrat, Charlotte est consciente que sa nounou n’est pas obligée de l’aider, que ce sont des services qu’elle lui rend et que Charlotte lui en est reconnaissante !

Comment ne pas l’être ? Ça lui facilite la vie au quotidien : en cas de réunion imprévue le soir, pas de stress : Charlotte appelle sa nounou, qui accepte bien volontiers de garder Léa ½ h de plus. Charlotte est plus détendue au travail, plus concentrée. Le soir, elle peut grâce à cela être pleinement avec Léa, présente physiquement et mentalement, au lieu de remâcher sa journée de travail et cette réunion importante ratée parce qu’elle a dû aller chercher Léa chez sa nounou.

2/8 : moins de stress matin et soir, une vie plus sereine au quotidien !

Poser des règles claires avec l’assistante maternelle sur tous les détails de la garde, dès le début du contrat ou bien en cours de contrat si vous ne l’avez pas fait à l’embauche, cela permet d’éviter les discussions pendant des heures sur les dates des congés, la déduction d’une absence de votre enfant, les jours fériés, etc. C’est du coup votre enfant, ses progrès, son caractère qui est au centre des discussions !

Vous vous sentirez soulagé(e) de ne pas avoir à jouer votre rôle d’employeur tous les matins et tous les soirs, et de pouvoir plutôt mettre votre casquette de parent . Car avoir à discuter de problèmes de congés ou de salaires le matin quand on est pressés d’arriver à l’heure au travail ou le soir quand on a envie de rentrer pour boucler bain + dîner + histoire à 20 h 30 – 21 h… c’est très stressant !

C’est le cas de Paul, notre client : son fils Victor est malade. Paul sait exactement comment compter l’absence de Victor dans le salaire de l’assmat, car son contrat le précise : déduire les 5 premiers jours d’absence, puis verser le salaire normal après cela.

Sa belle-sœur qui emploie aussi une assmat a discuté avec elle pendant plusieurs jours lorsque sa fille a été malade : elles n’étaient pas d’accord sur la rémunération du fait de cette absence.

Au lieu de discuter salaire avec l’assmat , Paul a pu lui raconter l’inquiétude de sa femme face à la fièvre, à la toux, et son soulagement quand Victor a été guéri.

3/8 : Un bon climat autour de votre bout de chou

Votre enfant se sentira apaisé si les deux “centres de son univers”, ses parents et sa nounou, s’entendent bien et se font confiance. S’il ressent des tensions fréquentes entre les adultes qui s’occupent de lui, cela peut le rendre anxieux. Et si votre enfant se sent bien chez sa nounou, vous, en tant que parent, vous sentez aussi bien !

4/8 : L’esprit tranquille coté finances

Passer un peu de temps à comprendre la mensualisation, le salaire, les aides, les congés payés et ainsi mettre les choses au clair vous permet de savoir exactement quel budget consacrer à la garde chaque mois : pas de mauvaise surprise !

Laurence a embauché une assmat en année incomplète en mai. Elle a calculé la mensualisation de sa nounou dans le simulateur Zen avec mon Assmat et a bien noté au passage qu’elle devrait payer les congés en plus de ce salaire mensuel. Elle a ainsi d’ores et déjà calculé son budget de garde sur les 12 mois à venir.

Son mari a été impressionné par cette anticipation qui permet d’éviter les problèmes de trésorerie.

Cerise sur le gâteau : grâce au calculateur de congés Zen avec mon Assmat, Laurence a déjà indiqué à la nounou qu’elle ne lui paierait pas de congés pour Noël puisque la nounou n’aurait plus de congés acquis. Laurence en a profité pour verser une prime de 200 € à Noël : l’assmat a été reconnaissante de ce cadeau inattendu et Laurence fière de pouvoir la remercier de si bien s’occuper de son bébé.

5/8 : du temps gagné au quotidien, pour profiter de sa famille

Rédiger un contrat complet, mettre en route de belles fiches de paie, discuter une fois pour toute en profondeur salaires, congés, absences, c’est du temps investi qui vous évite beaucoup d’incertitudes : vous savez ce que vous avez à faire chaque mois, et comment le faire.

Et il ne vous faudra que 10 min par mois pour calculer le salaire, faire le chèque, la fiche de paie et la déclaration Pajemploi.

Sans fiche de paie bien faite, sans contrat qui précise les règles, cela peut prendre plusieurs heures de faire les calculs vous-même, en cas d’absence par exemple.

Sans parler des risques d’erreurs qui peuvent conduire aux prud’hommes, ou sans aller jusque là de la galère d’essayer de vous souvenir le lendemain du calcul que vous avez fait pour l’expliquer à votre assmat.

6/8 : plus de temps pour renforcer vos liens avec l’assmat

L’assmat de Lucie, notre cliente, a eu la grippe. Non seulement cela n’a pas pris plus de temps que d’habitude pour calculer son salaire mais en plus Lucie a su lui expliquer pourquoi elle avait déduit ce montant-là et pas un autre ! Le sujet a été réglé en 5 minutes. Lucie a pu s’intéresser à son assistante maternelle, à sa santé, à sa guérison, à ses enfants qui ont attrapé à leur tour sa grippe mais vont mieux, etc.

Ce sont aussi ces petites discussions qui permettent de renforcer les liens avec l’assmat. Ce n’est pas toujours possible si on n’a pas d’abord “évacué” les sujets de tensions…

L’assmat devient alors une complice, à qui vous pouvez demander des conseils éducatifs, des astuces pédagogiques, … Après tout, elle en a vu passer des enfants au cours de sa carrière ! Son expérience vous sera sûrement utile.

7/8 : simplifier la vie de votre assmat pour en faire votre alliée au quotidien

Votre assmat apprécie que vous lui donniez de belles fiches de paie avec tout écrit dessus. Ça lui simplifie la vie pour beaucoup de choses, notamment pour sa déclaration d’impôts, pour ses demandes de prestations sociales éventuelles, etc.

Cela met en valeur son travail, cela lui démontre qu’on le respecte, qu’on a à cœur de le rémunérer comme il se doit.

Et si vous lui simplifiez la vie, elle ne va pas compliquer la vôtre …

8/8 : une fin de contrat paisible et en douceur

Lorsque vous vous séparez de votre assmat, les calculs de fin de contrat sont beaucoup plus simples si vous faites une fiche de paie “maison” chaque mois (calculer le solde de tout compte ne vous prendra que 30 minutes au lieu de plusieurs heures voire plusieurs jours).

La relation de confiance est installée, la transparence aussi donc l’assistante maternelle ne conteste ni le motif de fin de contrat, ni le calcul du solde de tout compte.

Lorsque Pôle emploi lui réclame ses bulletins de paie pour vérification avant indemnisation, l’assmat est plus sereine de savoir qu’elle a des “vraies” fiches de paie !

Vous le valez bien, et vous pouvez y arriver facilement !

Rédiger un contrat complet, comprendre les droits de votre assmat comme les vôtres, faire une première fiche de paie prend un peu de temps. Mais votre assmat le vaut bien. Et surtout VOUS le valez bien.

Vous y gagnez beaucoup : la sérénité d’avoir une organisation plus souple, le temps gagné, la fierté d’avoir bien fait les choses, et d’avoir su construire une relation solide avec une personne qui compte beaucoup dans la vie de votre enfant.

Quel soulagement de pouvoir faire garder votre enfant par quelqu’un en qui vous avez totalement confiance !

Si vous avez la joie d’attendre un nouvel enfant, quel bonheur de ne pas avoir à se poser à nouveau la question du mode de garde : la solution est toute trouvée. Bébé va être gardé avec sa sœur, chez sa Nounou !

Vous ne savez pas par où commencer pour construire cette relation de confiance ? Vous pensez ne pas en être capable ? C’est normal ! alors, la prochaine fois, nous verrons quelles sont les erreurs à éviter.

Puis comment faire pour réussir tous ces points-clefs même si aujourd’hui vous pensez que vous n’êtes pas doué(e) pour la paperasse (il n’y en aura quasiment plus!) et même si vous avez très peu de temps ( vous n’en aurez pas besoin !).

Vous n’êtes pas encore abonné(e) ? C’est le moment de le faire ci-dessous !

POUR NE RIEN RATER, RECEVEZ NOS ARTICLES ET CONSEILS PAR MAIL 🙂


Tous les mois, dans votre boîte mail, les changements légaux ou sociaux, des conseils et astuces pratiques, les échéances à ne pas rater...

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en un clic.
Nous ne communiquerons votre adresse mail à aucun tiers conformément à notre poltique de confidentalité