Top

1/6 – A compter du 1/10, la demande de LCMG sera rétroactive sur 1 mois

Une bonne nouvelle pour les nouveaux parents-employeurs !

Jusqu’à présent, la Caisse d’Allocations Familiales ne versait le Complément de Libre Choix du Mode de garde, l’aide financière à l’emploi d’une assistante maternelle, qu’à compter du mois de la demande.

Les parents étourdis, débordés (jeune parent débordé, n’est-ce-pas un pléonasme ? 😉 ) ou ceux qui n’avaient pas réussi à rassembler tous les documents à temps, et faisaient donc la demande le mois suivant l’embauche de leur assistante maternelle, perdaient ainsi un mois d’aide. Une « punition » dure, quand on sait combien avoir un enfant impacte le budget familial…

Cela va changer à compter du 1er Octobre 2018 : un décret prévoit la rétroactivité d’un mois pour le versement du complément de libre choix du mode de garde, à compter du mois de dépôt de la demande.

Exemple : Tom et Nina ont choisi une assmat pour garder Jules, et l’ont embauchée le 10 Novembre 2018. Ils ont déposé la demande de Libre Choix du Mode de garde en Décembre. Ils percevront en Janvier 2019, après leur 1ere déclaration Pajemploi de Novembre et Décembre, deux mois d’aide LCMG d’un coup.

L’objectif est de reconnaître un « droit à l’erreur » au profit des usagers. Il était temps 🙂